Residence à Beyrouth en mars 2017avec le partenariat de l'institut français : Premier contact, premier échanges avec des danseurs réfugiés syriens, palestiniens, libanais du camp de Chatilla

Phoenix détourne une technologie dédiée notamment à la surveillance aux frontières pour connecter en temps réel trois interprètes sur scène avec des danseurs réfugiés dans un camp à Gaza. Ces derniers, filmés par des webcams fixées sur des drones dont les images sont projetées au plateau, composent avec les interprètes une communauté éphémère autour d’une danse poreuse, au plus près de l’épiderme ; frontière première et sensible par laquelle l’être humain se donne au monde.  Sous les drones et leur souffle assourdissant, le geste est placé sous surveillance. Les corps soumis à l’implacable « Œil de Dieu »* sont vulnérables mais, du théâtre au camp de réfugiés, le mouvement dès lors circule, se transmet, se réincarne d’un corps à l’autre. Notre Phoenix sera collectif.

* Terme du philosophe Grégoire Chamayou qualifiant le drone (Théorie du drone, 2013, éd. La Fabrique)

PRODUCTION Ballet National de Marseille, Festival de Marseille, Pôle des arts de la scène-La Friche, Charleroi-danse, ViaDanse-CCN Bourgogne-Franche-Comté à Belfort, Institut français de Beyrouth, Tanzhaus de Dusseldorf, Centre d’arts visuels 2 angles à Flers, Hellerau - Tanzhaus de Dresde, CCN de Créteil et du Val-de-Marne/Compagnie Käfig, Fonds Transfabrik, Fondation HOPE centre culturel à Gaza city.

 Avec la participation du Dicream et le soutien du groupe de la Caisse des dépôts, aide au projet danse DRAC PACA, et le prêt studio des Laboratoires d’Aubervilliers.

DISTRIBUTION Conception & chorégraphie Eric MCC avec les danseurs Nans Pierson, Jeanne Colin & Kevin Fay et 3 danseurs Gazaouites | robotique Drone Thomas Peyruse, Scott Stevenson  | musique originale Gregoire Simon & Alexandre Bouvier | lumière Sébastien Lefèvre |  dramaturgie Marine Relinger | regards Alessandro Scarrioni, Arkadi Zaides, Pauline Simon.

Dossier artistique téléchargeable > ici < 

Dossier artistique en anglais téléchargeable  > ici <

CALENDRIER

- 26 au 28 juin 2018, Première au Festival de Marseille

 -Septembre au Festival des Arts Numériques de St Orens (à confirmer)

- Automne 2018 : Tanzhaus Düsseldorf

- Avril 2019 : dans le cadre du Bipod Festival à Beyrouth (à confirmer)

 (Saison 2018-2019 : en cours de construction )

PHOENIX_BNM_NOV2017-005.jpg
PHOENIX_BNM_NOV2017-009.jpg
PHOENIX_BNM_NOV2017-001.jpg