Phoenix shonen _MUMEN NANS_SS.jpg

Trois danseurs interagissent avec le vol de drones pilotés en direct, s’imprègnent de leur souffle et du son qu’ils produisent, aiguisant ainsi leur propre « sens radar ». Puis la scène s‘ouvre telle une fenêtre sur le monde, connectée en temps réel avec des artistes subissant, à Gaza, la présence permanente de ces machines. Le spectacle se poursuit pour dévoiler d’autres témoignages, dans un ailleurs où le drone est une arme.

PRODUCTION Ballet National de Marseille, Festival de Marseille, Pôle des arts de la scène-La Friche, Charleroidanse, ViaDanse-CCN Bourgogne-Franche-Comté à Belfort, Institut français de Beyrouth, Tanzhaus de Dusseldorf, Centre d’arts visuels 2 angles à Flers, Hellerau - Tanzhaus de Dresde, CCN de Créteil et du Val-de-Marne/Compagnie Käfig, Fonds Transfabrik, Fondation HOPE centre culturel à Gaza city. Avec la participation du Dicream et le soutien du groupe de la Caisse des dépôts, aide au projet danse DRAC PACA

DISTRIBUTION Conception & chorégraphie Eric MCC avec les danseurs Jeanne Colin, Kevin Fay, Mumen Khalifa, Nans Pierson, et le collectif Myuz GB Crew | robotique Drone Thomas Peyruse, Scott Stevenson  | musique originale Gregoire Simon & Alexandre Bouvier | lumière Sébastien Lefèvre |  dramaturgie Marine Relinger | regards Alessandro Scarrioni, Pauline Simon.

CALENDRIER

- 26-28 juin 2018, Première, BNM, Marseille (Festival de Marseille)

 - Tournée automne : Charleroi danse, Tanzhaus Düsseldorf, Cda Enghein-les-Bains...

(Saison 2018-2019 : en cours de construction )

PHOENIX _TOIT.jpg

Residence à Beyrouth en mars 2017 avec le partenariat de l'institut français // camp de Chatilla