Phoenix, Charleroi - danse,  Les Ecuries
Oct
19
8:00 PM20:00

Phoenix, Charleroi - danse, Les Ecuries

Pièce chorégraphique pour drones et danseurs, Phoenix confronte l’espace théâtral à la trouble polysémie de ces machines, à la fois objets de loisir et drones de surveillance et de guerre. Connectant en temps réel les danseurs, sur scène, avec d'autres artistes subissant à Gaza la présence permanente des « avions sans pilotes », Phoenix explore, entre l’orient et l’occident, les relations corps-drones dans leurs dimensions physiques et psychologiques.

Exposés au vrombissement incessant des drones (« gros bourdon » ou « bourdonnement », selon la terminologie anglo-saxonne), les danseurs habitent une scène tout à tour sensible, terrain d’opérations ou fenêtre sur le monde. L’espace théâtral s'ouvre sur une autre réalité, un autre vécu sous les drones, à Gaza, évoquant l’asymétrie des conflits actuels qui impliquent l’occident et les puissances productrices de drones, et les pays où ils sont envoyés.

Phoenix a été créé par la Cie Shonen, en collaboration avec des artistes palestiniens vivant à Gaza. La pièce accueille notamment une oeuvre vidéo réalisée par le collectif de breakdancers Myuz GB Crew, qui pratique le « parkour » acrobatique dans l’espace urbain, à Gaza.

PRODUCTION Ballet National de Marseille, Festival de Marseille, Pôle des arts de la scène-La Friche, Charleroidanse, ViaDanse-CCN Bourgogne-Franche-Comté à Belfort, Institut français de Beyrouth, Tanzhaus de Dusseldorf, Centre d’arts visuels 2 angles à Flers, Hellerau - Tanzhaus de Dresde, CCN de Créteil et du Val-de-Marne/Compagnie Käfig, Fonds Transfabrik, Fondation HOPE centre culturel à Gaza city. Avec la participation du Dicream et le soutien du groupe de la Caisse des dépôts, aide au projet danse DRAC PACA, avec le soutien de
l'Institut Français à Paris et de la Ville de Marseille.

DISTRIBUTION Conception & chorégraphie Eric MCC avec les danseurs Jeanne Colin, Kevin Fay, Mumen Khalifa, Nans Pierson, et le collectif Myuz GB Crew | robotique Drone Thomas Peyruse, Scott Stevenson  | musique originale Gregoire Simon & Alexandre Bouvier | lumière Sébastien Lefèvre |  dramaturgie Marine Relinger | regards Alessandro Scarrioni, Pauline Simon.

https://www.charleroi-danse.be/evenement/phoenix/

 

View Event →
Phoenix, Tanzhaus NRW-Dusseldorf
Oct
26
to Oct 27

Phoenix, Tanzhaus NRW-Dusseldorf

Pièce chorégraphique pour drones et danseurs, Phoenix confronte l’espace théâtral à la trouble polysémie de ces machines, à la fois objets de loisir et drones de surveillance et de guerre. Connectant en temps réel les danseurs, sur scène, avec d'autres artistes subissant à Gaza la présence permanente des « avions sans pilotes », Phoenix explore, entre l’orient et l’occident, les relations corps-drones dans leurs dimensions physiques et psychologiques.

Exposés au vrombissement incessant des drones (« gros bourdon » ou « bourdonnement », selon la terminologie anglo-saxonne), les danseurs habitent une scène tout à tour sensible, terrain d’opérations ou fenêtre sur le monde. L’espace théâtral s'ouvre sur une autre réalité, un autre vécu sous les drones, à Gaza, évoquant l’asymétrie des conflits actuels qui impliquent l’occident et les puissances productrices de drones, et les pays où ils sont envoyés.

Phoenix a été créé par la Cie Shonen, en collaboration avec des artistes palestiniens vivant à Gaza. La pièce accueille notamment une oeuvre vidéo réalisée par le collectif de breakdancers Myuz GB Crew, qui pratique le « parkour » acrobatique dans l’espace urbain, à Gaza.

PRODUCTION Ballet National de Marseille, Festival de Marseille, Pôle des arts de la scène-La Friche, Charleroidanse, ViaDanse-CCN Bourgogne-Franche-Comté à Belfort, Institut français de Beyrouth, Tanzhaus de Dusseldorf, Centre d’arts visuels 2 angles à Flers, Hellerau - Tanzhaus de Dresde, CCN de Créteil et du Val-de-Marne/Compagnie Käfig, Fonds Transfabrik, Fondation HOPE centre culturel à Gaza city. Avec la participation du Dicream et le soutien du groupe de la Caisse des dépôts, aide au projet danse DRAC PACA, avec le soutien de
l'Institut Français à Paris et de la Ville de Marseille.

DISTRIBUTION Conception & chorégraphie Eric MCC avec les danseurs Jeanne Colin, Kevin Fay, Mumen Khalifa, Nans Pierson, et le collectif Myuz GB Crew | robotique Drone Thomas Peyruse, Scott Stevenson  | musique originale Gregoire Simon & Alexandre Bouvier | lumière Sébastien Lefèvre |  dramaturgie Marine Relinger | regards Alessandro Scarrioni, Pauline Simon.

https://tanzhaus-nrw.de/main_pages?filter%5Bsubcategory_id%5D=12&page=3

 

 

View Event →
L'Âge d'or, Performances & Exposition, Tanzhaus NRW Dusseldorf, Allemagne
Mar
6
to Mar 18

L'Âge d'or, Performances & Exposition, Tanzhaus NRW Dusseldorf, Allemagne

Diptyque composé d’un film et d’une performance, L’Âge d’Or est un parcours proposant différents points de vue liés à une réalité spécifique : une expérimentation chorégraphique rassemblant des enfants atteints de troubles moteurs et des danseurs, qui associe technicités corporelles et nouvelles technologies.
Le film, d’abord, capture l’émotion des enfants engagés dans une danse commune, en infinie négociation avec leurs corps insoumis à la représentation, puis au sein d’un dispositif inspiré de la « réalité virtuelle », où ces derniers sont dotés de lunettes leur permettant de voir en temps réel ce que voient les danseurs. Exaltant les particularités physiques et sensibles, envisageant l’image cinéma sous le prisme de l’esthétique vibrante des corps en mouvement, le court-métrage d’Eric Minh Cuong Castaing dérive du genre documentaire à celui d’une fiction inspirée par cette rencontre. Plus qu’un témoignage, le film restitue ces mois d’intervention du danseur-chorégraphe au sein d’un institut médico spécialisé, tout en s’affirmant comme une œuvre autonome et poétique.
La performance, ensuite, présente une improvisation chorégraphique dans l’espace de monstration, cette fois sans le filtre de l’image cinéma, sans le découpage temporel du montage : le public peut ainsi circuler face à la beauté brute de la danse proposée par les
enfants et les danseurs.
Associant deux formats, deux rapports à un même dispositif expérimental, l’Âge d’or est un parcours à la recherche d’une danse commune et spécifique, ouvrant par l’expérimentation un lieu d’empathie qui déplace et fait vaciller nos présupposés. Au-delà des normes, un nouvel âge d’or.
Making Off du film « L’Âge d’Or » (Réalisation : Audi Talents Awards) :

https://vimeo.com/281805034

« Travailler avec les enfants, c’est commencer par s’éloigner de la notion de représentation au profit d’une pure présence. Importer le réel. Le voir bouger. Tenter de mettre en place les conditions nécessaires pour que ce qu’ils sont puisse apparaître. Ce qu’ils sont et ce qu’ils transportent, presque malgré eux : une présence mais aussi un présent. »

Création 2018 | Distribution de la performance : Conception Eric Minh Cuong Castaing|Chorégraphie Aloun Marchal, Eric Minh Cuong Castaing |Interprétation Eric Minh Cuong Castaing, Aloun Marchal, Jeanne Colin, Nans Pierson avec les enfants du centre Saint- Thys, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali Gonul|Dramaturgie Marine Relinger|Production Shonen, Juliette Raffier|Administration Maxime Kottmann Distribution du film : Ecriture Eric Minh Cuong Castaing, Marine Relinger|Collaboration artistique Silvia Costa|Réalisation Eric Minh Cuong Castaing|Production Insolence Productions, Anne-Lise Mallard et Vincent Antonini|Interprétation Eric Minh CuongCastaing, Aloun Marchal, Silvia Costa, les enfants du centre Saint-Thys (Myriam Abdallah Ikram, Sarah Amani Bels, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali Gonul, Lilian Meconi, Océane Sanchez, Lucie Satti), les danseurs du BNM (Béatrice Cardone, Carlos Diez Moreno, Florine Pegeat Toquet, Maria Ribas, Aya Sati) et BNM Next (Mahélys Beautes, Emma Le Masson, Mitsuro Ito, Nbajibe Said, Maria Azna Soler, Ludovico Tambara|Direction photographique Marc Da Cunha Lopes|Scénographie Silvia Costa|Création technologique Oculus / first personal view camera Thomas Peyruse|Montage François Duverger|Premier assistanat à la réalisation Mathilde Supe|Musique originale Alexandre Bouvier|Postproduction VFX Alexandre Bouvier, Gaston Marcotti - studio Bizarroid|Assistanat chorégraphique des enfants pour la capture de mouvement Gaétan Brun Picard Coproduction et soutien : Audi Talents 2017, Festival de Marseille, Ballet National de Marseille, Ministère de la Culture DGCA Délégation à la Danse, Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, CNC-CVS, DICRéAM, Tanzhaus NRW Düsseldorf, Ville de Marseille, Festival Parallèle. Avec le concours de : L’Institut d’Éducation Motrice Saint-Thys à Marseille.
Remerciements : les enfants du centre d’éducation motrice Saint-Thys à Marseille, leurs parents et accompagnateurs, Emio Greco, Pieter C.Scholten, Jan Goossens, Julie Moreira Miguel, Bruno Le Baillif, Gaël Charbau, Laurent Vinauger, Aurélien Guillois, Emeline Villard, Lou Colombani, Gaëlle Massicot Bitty, Caroline Dumont, Emilie Gillot, Anne-Sophie Turion, Patrick Padovani, Eva Cecci - Sophie Craipeau – Sandra Guitton-Philippe – Colette Limouzin – Sandrine Pagni – Charlotte Rogeaux – Eric Roman – Emilie Se – Toorralva Martinez Marta –Noelia Torres – Wisniewska Carolina, Richard Sarfati et Carole Soler – Patrick Contois –Blanche Feugier – le Blé de l’Espérance et la Fondation La Bonne Jeanne

 

View Event →
Phoenix, CDA Enghein-les-bains
Apr
12
8:30 PM20:30

Phoenix, CDA Enghein-les-bains

Pièce chorégraphique pour drones et danseurs, Phoenix confronte l’espace théâtral à la trouble polysémie de ces machines, à la fois objets de loisir et drones de surveillance et de guerre. Connectant en temps réel les danseurs, sur scène, avec d'autres artistes subissant à Gaza la présence permanente des « avions sans pilotes », Phoenix explore, entre l’orient et l’occident, les relations corps-drones dans leurs dimensions physiques et psychologiques.

Exposés au vrombissement incessant des drones (« gros bourdon » ou « bourdonnement », selon la terminologie anglo-saxonne), les danseurs habitent une scène tout à tour sensible, terrain d’opérations ou fenêtre sur le monde. L’espace théâtral s'ouvre sur une autre réalité, un autre vécu sous les drones, à Gaza, évoquant l’asymétrie des conflits actuels qui impliquent l’occident et les puissances productrices de drones, et les pays où ils sont envoyés.

Phoenix a été créé par la Cie Shonen, en collaboration avec des artistes palestiniens vivant à Gaza. La pièce accueille notamment une oeuvre vidéo réalisée par le collectif de breakdancers Myuz GB Crew, qui pratique le « parkour » acrobatique dans l’espace urbain, à Gaza.

PRODUCTION Ballet National de Marseille, Festival de Marseille, Pôle des arts de la scène-La Friche, Charleroidanse, ViaDanse-CCN Bourgogne-Franche-Comté à Belfort, Institut français de Beyrouth, Tanzhaus de Dusseldorf, Centre d’arts visuels 2 angles à Flers, Hellerau - Tanzhaus de Dresde, CCN de Créteil et du Val-de-Marne/Compagnie Käfig, Fonds Transfabrik, Fondation HOPE centre culturel à Gaza city. Avec la participation du Dicream et le soutien du groupe de la Caisse des dépôts, aide au projet danse DRAC PACA, avec le soutien de
l'Institut Français à Paris et de la Ville de Marseille.

DISTRIBUTION Conception & chorégraphie Eric MCC avec les danseurs Jeanne Colin, Kevin Fay, Mumen Khalifa, Nans Pierson, et le collectif Myuz GB Crew | robotique Drone Thomas Peyruse, Scott Stevenson  | musique originale Gregoire Simon & Alexandre Bouvier | lumière Sébastien Lefèvre |  dramaturgie Marine Relinger | regards Alessandro Scarrioni, Pauline Simon.

http://www.cda95.fr/fr/content/phoenix

 

 

View Event →
Phoenix, Dublin dance Festival, Irelande
May
11
7:30 PM19:30

Phoenix, Dublin dance Festival, Irelande

  • Projet Arts Centre Dublin dance festival (map)
  • Google Calendar ICS

Pièce chorégraphique pour drones et danseurs, Phoenix confronte l’espace théâtral à la trouble polysémie de ces machines, à la fois objets de loisir et drones de surveillance et de guerre. Connectant en temps réel les danseurs, sur scène, avec d'autres artistes subissant à Gaza la présence permanente des « avions sans pilotes », Phoenix explore, entre l’orient et l’occident, les relations corps-drones dans leurs dimensions physiques et psychologiques.

Exposés au vrombissement incessant des drones (« gros bourdon » ou « bourdonnement », selon la terminologie anglo-saxonne), les danseurs habitent une scène tout à tour sensible, terrain d’opérations ou fenêtre sur le monde. L’espace théâtral s'ouvre sur une autre réalité, un autre vécu sous les drones, à Gaza, évoquant l’asymétrie des conflits actuels qui impliquent l’occident et les puissances productrices de drones, et les pays où ils sont envoyés.

Phoenix a été créé par la Cie Shonen, en collaboration avec des artistes palestiniens vivant à Gaza. La pièce accueille notamment une oeuvre vidéo réalisée par le collectif de breakdancers Myuz GB Crew, qui pratique le « parkour » acrobatique dans l’espace urbain, à Gaza.

PRODUCTION Ballet National de Marseille, Festival de Marseille, Pôle des arts de la scène-La Friche, Charleroidanse, ViaDanse-CCN Bourgogne-Franche-Comté à Belfort, Institut français de Beyrouth, Tanzhaus de Dusseldorf, Centre d’arts visuels 2 angles à Flers, Hellerau - Tanzhaus de Dresde, CCN de Créteil et du Val-de-Marne/Compagnie Käfig, Fonds Transfabrik, Fondation HOPE centre culturel à Gaza city. Avec la participation du Dicream et le soutien du groupe de la Caisse des dépôts, aide au projet danse DRAC PACA, avec le soutien de
l'Institut Français à Paris et de la Ville de Marseille.

DISTRIBUTION Conception & chorégraphie Eric MCC avec les danseurs Jeanne Colin, Kevin Fay, Mumen Khalifa, Nans Pierson, et le collectif Myuz GB Crew | robotique Drone Thomas Peyruse, Scott Stevenson  | musique originale Gregoire Simon & Alexandre Bouvier | lumière Sébastien Lefèvre |  dramaturgie Marine Relinger | regards Alessandro Scarrioni, Pauline Simon, Youness Assane, Aloun Marchal.

http://www.dublindancefestival.ie/

 

 

View Event →

NUIT BLANCHE 2018 : School of Moon & Sous Influence
Oct
6
to Oct 7

NUIT BLANCHE 2018 : School of Moon & Sous Influence

  • Lycee monnier porte doree (map)
  • Google Calendar ICS

https://www.paris.fr/nuitblanche#quatre-parcours-de-constellations_1

Interprète et chorégraphe, Eric Minh Cuong Castaing met en scène des univers anticipatoires qui explorent les relations entre une humanité appareillée et l’émergence d’une technique émancipée.

Toute la nuit, deux créations chorégraphiques se succèdent de manière fluide afin d’envisager ces polarités et d’initier un dialogue entre communautés humaines et non humaines, fiction et réalité. School of Moon déploie l’allégorie d’une post-humanité en éveil qui retrace l’évolution des représentations symboliques, scientifiques, mécaniques ou virtuelles du corps. Incarnée par de jeunes enfants en symbiose avec de petits robots humanoïdes, cette danse évoque le transfert de mouvements artificiels et naturels.        
Sous influence invite, quant à elle, le public à un clubbingsensoriel, contaminé par des performeurs volontaires en transe. Cette « épidémie dansante », ponctuée par le DJ set électro de Yes Sœur, meut les corps en un réseau d’énergies qui circule d’une personne à l’autre dans un sentiment d’osmose et de communion bienveillante.

View Event →
L'Âge d'or, Film Cinéma Comoedia, Biennale de la danse, Lyon
Sep
23
11:30 AM11:30

L'Âge d'or, Film Cinéma Comoedia, Biennale de la danse, Lyon

https://www.biennaledeladanse.com/fabrique-du-regard/projections.html

Diptyque composé d’un film et d’une performance, L’Âge d’Or est un parcours proposant différents points de vue liés à une réalité spécifique : une expérimentation chorégraphique rassemblant des enfants atteints de troubles moteurs et des danseurs, qui associe technicités corporelles et nouvelles technologies.
Le film, d’abord, capture l’émotion des enfants engagés dans une danse commune, en infinie négociation avec leurs corps insoumis à la représentation, puis au sein d’un dispositif inspiré de la « réalité virtuelle », où ces derniers sont dotés de lunettes leur permettant de voir en temps réel ce que voient les danseurs. Exaltant les particularités physiques et sensibles, envisageant l’image cinéma sous le prisme de l’esthétique vibrante des corps en mouvement, le court-métrage d’Eric Minh Cuong Castaing dérive du genre documentaire à celui d’une fiction inspirée par cette rencontre. Plus qu’un témoignage, le film restitue ces mois d’intervention du danseur-chorégraphe au sein d’un institut médico spécialisé, tout en s’affirmant comme une œuvre autonome et poétique.
La performance, ensuite, présente une improvisation chorégraphique dans l’espace de monstration, cette fois sans le filtre de l’image cinéma, sans le découpage temporel du montage : le public peut ainsi circuler face à la beauté brute de la danse proposée par les
enfants et les danseurs.
Associant deux formats, deux rapports à un même dispositif expérimental, l’Âge d’or est un parcours à la recherche d’une danse commune et spécifique, ouvrant par l’expérimentation un lieu d’empathie qui déplace et fait vaciller nos présupposés. Au-delà des normes, un nouvel âge d’or.
Making Off du film « L’Âge d’Or » (Réalisation : Audi Talents Awards) :

https://vimeo.com/281805034

« Travailler avec les enfants, c’est commencer par s’éloigner de la notion de représentation au profit d’une pure présence. Importer le réel. Le voir bouger. Tenter de mettre en place les conditions nécessaires pour que ce qu’ils sont puisse apparaître. Ce qu’ils sont et ce qu’ils transportent, presque malgré eux : une présence mais aussi un présent. »

Création 2018 | Distribution de la performance : Conception Eric Minh Cuong Castaing|Chorégraphie Aloun Marchal, Eric Minh Cuong Castaing |Interprétation Eric Minh Cuong Castaing, Aloun Marchal, Jeanne Colin, Nans Pierson avec les enfants du centre Saint- Thys, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali Gonul|Dramaturgie Marine Relinger|Production Shonen, Juliette Raffier|Administration Maxime Kottmann Distribution du film : Ecriture Eric Minh Cuong Castaing, Marine Relinger|Collaboration artistique Silvia Costa|Réalisation Eric Minh Cuong Castaing|Production Insolence Productions, Anne-Lise Mallard et Vincent Antonini|Interprétation Eric Minh CuongCastaing, Aloun Marchal, Silvia Costa, les enfants du centre Saint-Thys (Myriam Abdallah Ikram, Sarah Amani Bels, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali Gonul, Lilian Meconi, Océane Sanchez, Lucie Satti), les danseurs du BNM (Béatrice Cardone, Carlos Diez Moreno, Florine Pegeat Toquet, Maria Ribas, Aya Sati) et BNM Next (Mahélys Beautes, Emma Le Masson, Mitsuro Ito, Nbajibe Said, Maria Azna Soler, Ludovico Tambara|Direction photographique Marc Da Cunha Lopes|Scénographie Silvia Costa|Création technologique Oculus / first personal view camera Thomas Peyruse|Montage François Duverger|Premier assistanat à la réalisation Mathilde Supe|Musique originale Alexandre Bouvier|Postproduction VFX Alexandre Bouvier, Gaston Marcotti - studio Bizarroid|Assistanat chorégraphique des enfants pour la capture de mouvement Gaétan Brun Picard Coproduction et soutien : Audi Talents 2017, Festival de Marseille, Ballet National de Marseille, Ministère de la Culture DGCA Délégation à la Danse, Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, CNC-CVS, DICRéAM, Tanzhaus NRW Düsseldorf, Ville de Marseille, Festival Parallèle. Avec le concours de : L’Institut d’Éducation Motrice Saint-Thys à Marseille.
Remerciements : les enfants du centre d’éducation motrice Saint-Thys à Marseille, leurs parents et accompagnateurs, Emio Greco, Pieter C.Scholten, Jan Goossens, Julie Moreira Miguel, Bruno Le Baillif, Gaël Charbau, Laurent Vinauger, Aurélien Guillois, Emeline Villard, Lou Colombani, Gaëlle Massicot Bitty, Caroline Dumont, Emilie Gillot, Anne-Sophie Turion, Patrick Padovani, Eva Cecci - Sophie Craipeau – Sandra Guitton-Philippe – Colette Limouzin – Sandrine Pagni – Charlotte Rogeaux – Eric Roman – Emilie Se – Toorralva Martinez Marta –Noelia Torres – Wisniewska Carolina, Richard Sarfati et Carole Soler – Patrick Contois –Blanche Feugier – le Blé de l’Espérance et la Fondation La Bonne Jeanne

 

View Event →
Lesson of Moon, Performance, Creative Tech Centre Pompidou, Paris
Sep
14
to Sep 15

Lesson of Moon, Performance, Creative Tech Centre Pompidou, Paris

Durée 13 min

Horaire à préciser

http://thecreativetech.fr/save-the-date/

Eric Minh Cuong Castaing crée un espace hors du temps sur lequel s’engagent une jeune danseuse de ballet et un petit robot, pour une chorégraphie ritualisée. Par la projection de l’humain sur la machine, la performance interroge la spécificité de l’homme et plus largement notre rapport à une communauté humaine qui crée ces robots, les accueille et les transforme. En amplifiant les rapports entre les êtres humains par la technologie, le chorégraphe propose une nouvelle structure de perception entre des corps connus et des corps fantasmés du futur.

Interprétation Lorena Jouven & le roboticien Thomas Peyruse | Conception Eric Minh Cuong Castaing | Dramaturgie Marine Relinger | Remerciements Cristiane et Olivier Jouven, les parents de Lorena, l’Ecole Nationale Supérieure de Danse de Marseille, Emio Greco et Pieter C. Scholten | En partenariat avec L’Inria de Bordeaux - équipe Flowers plateforme robotique Poppy

 

  Lesson of Moon est une déclinaison du spectacle School of MoonAvec le soutien du Ballet National de Marseille (artiste associé 2016-2018), de l’Ecole Nationale de Danse de Marseille et du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme à Paris. En partenariat Art/Science avec L’INRIA de Bordeaux-section robotique Flower et la plateforme robotique Poppy.

 

 

 

 

View Event →
L'Âge d'or, Film aux nocturnes du Ministère de la culture
Sep
12
to Sep 13

L'Âge d'or, Film aux nocturnes du Ministère de la culture

  • ministere de la culture paris (map)
  • Google Calendar ICS

Diptyque composé d’un film et d’une performance, L’Âge d’Or est un parcours proposant différents points de vue liés à une réalité spécifique : une expérimentation chorégraphique rassemblant des enfants atteints de troubles moteurs et des danseurs, qui associe technicités corporelles et nouvelles technologies.
Le film, d’abord, capture l’émotion des enfants engagés dans une danse commune, en infinie négociation avec leurs corps insoumis à la représentation, puis au sein d’un dispositif inspiré de la « réalité virtuelle », où ces derniers sont dotés de lunettes leur permettant de voir en temps réel ce que voient les danseurs. Exaltant les particularités physiques et sensibles, envisageant l’image cinéma sous le prisme de l’esthétique vibrante des corps en mouvement, le court-métrage d’Eric Minh Cuong Castaing dérive du genre documentaire à celui d’une fiction inspirée par cette rencontre. Plus qu’un témoignage, le film restitue ces mois d’intervention du danseur-chorégraphe au sein d’un institut médico spécialisé, tout en s’affirmant comme une œuvre autonome et poétique.
La performance, ensuite, présente une improvisation chorégraphique dans l’espace de monstration, cette fois sans le filtre de l’image cinéma, sans le découpage temporel du montage : le public peut ainsi circuler face à la beauté brute de la danse proposée par les
enfants et les danseurs.
Associant deux formats, deux rapports à un même dispositif expérimental, l’Âge d’or est un parcours à la recherche d’une danse commune et spécifique, ouvrant par l’expérimentation un lieu d’empathie qui déplace et fait vaciller nos présupposés. Au-delà des normes, un nouvel âge d’or.
Making Off du film « L’Âge d’Or » (Réalisation : Audi Talents Awards) :

https://vimeo.com/281805034

« Travailler avec les enfants, c’est commencer par s’éloigner de la notion de représentation au profit d’une pure présence. Importer le réel. Le voir bouger. Tenter de mettre en place les conditions nécessaires pour que ce qu’ils sont puisse apparaître. Ce qu’ils sont et ce qu’ils transportent, presque malgré eux : une présence mais aussi un présent. »

Création 2018 | Distribution de la performance : Conception Eric Minh Cuong Castaing|Chorégraphie Aloun Marchal, Eric Minh Cuong Castaing |Interprétation Eric Minh Cuong Castaing, Aloun Marchal, Jeanne Colin, Nans Pierson avec les enfants du centre Saint- Thys, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali Gonul|Dramaturgie Marine Relinger|Production Shonen, Juliette Raffier|Administration Maxime Kottmann Distribution du film : Ecriture Eric Minh Cuong Castaing, Marine Relinger|Collaboration artistique Silvia Costa|Réalisation Eric Minh Cuong Castaing|Production Insolence Productions, Anne-Lise Mallard et Vincent Antonini|Interprétation Eric Minh CuongCastaing, Aloun Marchal, Silvia Costa, les enfants du centre Saint-Thys (Myriam Abdallah Ikram, Sarah Amani Bels, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali Gonul, Lilian Meconi, Océane Sanchez, Lucie Satti), les danseurs du BNM (Béatrice Cardone, Carlos Diez Moreno, Florine Pegeat Toquet, Maria Ribas, Aya Sati) et BNM Next (Mahélys Beautes, Emma Le Masson, Mitsuro Ito, Nbajibe Said, Maria Azna Soler, Ludovico Tambara|Direction photographique Marc Da Cunha Lopes|Scénographie Silvia Costa|Création technologique Oculus / first personal view camera Thomas Peyruse|Montage François Duverger|Premier assistanat à la réalisation Mathilde Supe|Musique originale Alexandre Bouvier|Postproduction VFX Alexandre Bouvier, Gaston Marcotti - studio Bizarroid|Assistanat chorégraphique des enfants pour la capture de mouvement Gaétan Brun Picard Coproduction et soutien : Audi Talents 2017, Festival de Marseille, Ballet National de Marseille, Ministère de la Culture DGCA Délégation à la Danse, Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, CNC-CVS, DICRéAM, Tanzhaus NRW Düsseldorf, Ville de Marseille, Festival Parallèle. Avec le concours de : L’Institut d’Éducation Motrice Saint-Thys à Marseille.
Remerciements : les enfants du centre d’éducation motrice Saint-Thys à Marseille, leurs parents et accompagnateurs, Emio Greco, Pieter C.Scholten, Jan Goossens, Julie Moreira Miguel, Bruno Le Baillif, Gaël Charbau, Laurent Vinauger, Aurélien Guillois, Emeline Villard, Lou Colombani, Gaëlle Massicot Bitty, Caroline Dumont, Emilie Gillot, Anne-Sophie Turion, Patrick Padovani, Eva Cecci - Sophie Craipeau – Sandra Guitton-Philippe – Colette Limouzin – Sandrine Pagni – Charlotte Rogeaux – Eric Roman – Emilie Se – Toorralva Martinez Marta –Noelia Torres – Wisniewska Carolina, Richard Sarfati et Carole Soler – Patrick Contois –Blanche Feugier – le Blé de l’Espérance et la Fondation La Bonne Jeanne

 

View Event →
L'Âge d'or, Performances & Exposition Chroniques Parallèles - Audi Talents, Friche Belle de Mai
Sep
1
to Oct 14

L'Âge d'or, Performances & Exposition Chroniques Parallèles - Audi Talents, Friche Belle de Mai

  • ministere de la culture paris (map)
  • Google Calendar ICS

Performances avec les enfants et les danseurs de son film L'Âge d'Or.
samedi 1er septembre à 18h30 et 19h30
dimanche 2 septembre à 16h et 17h

Exposition du 2 septembre au 14 octobre 2018

Lieu : La Tour-Panorama, 5eétage de la Tour

Diptyque composé d’un film et d’une performance, L’Âge d’Or est un parcours proposant différents points de vue liés à une réalité spécifique : une expérimentation chorégraphique rassemblant des enfants atteints de troubles moteurs et des danseurs, qui associe technicités corporelles et nouvelles technologies.
Le film, d’abord, capture l’émotion des enfants engagés dans une danse commune, en infinie négociation avec leurs corps insoumis à la représentation, puis au sein d’un dispositif inspiré de la « réalité virtuelle », où ces derniers sont dotés de lunettes leur permettant de voir en temps réel ce que voient les danseurs. Exaltant les particularités physiques et sensibles, envisageant l’image cinéma sous le prisme de l’esthétique vibrante des corps en mouvement, le court-métrage d’Eric Minh Cuong Castaing dérive du genre documentaire à celui d’une fiction inspirée par cette rencontre. Plus qu’un témoignage, le film restitue ces mois d’intervention du danseur-chorégraphe au sein d’un institut médico spécialisé, tout en s’affirmant comme une œuvre autonome et poétique.
La performance, ensuite, présente une improvisation chorégraphique dans l’espace de monstration, cette fois sans le filtre de l’image cinéma, sans le découpage temporel du montage : le public peut ainsi circuler face à la beauté brute de la danse proposée par les
enfants et les danseurs.
Associant deux formats, deux rapports à un même dispositif expérimental, l’Âge d’or est un parcours à la recherche d’une danse commune et spécifique, ouvrant par l’expérimentation un lieu d’empathie qui déplace et fait vaciller nos présupposés. Au-delà des normes, un nouvel âge d’or.
Making Off du film « L’Âge d’Or » (Réalisation : Audi Talents Awards) :

https://vimeo.com/281805034

« Travailler avec les enfants, c’est commencer par s’éloigner de la notion de représentation au profit d’une pure présence. Importer le réel. Le voir bouger. Tenter de mettre en place les conditions nécessaires pour que ce qu’ils sont puisse apparaître. Ce qu’ils sont et ce qu’ils transportent, presque malgré eux : une présence mais aussi un présent. »

Création 2018 | Distribution de la performance : Conception Eric Minh Cuong Castaing|Chorégraphie Aloun Marchal, Eric Minh Cuong Castaing |Interprétation Eric Minh Cuong Castaing, Aloun Marchal, Jeanne Colin, Nans Pierson avec les enfants du centre Saint- Thys, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali Gonul|Dramaturgie Marine Relinger|Production Shonen, Juliette Raffier|Administration Maxime Kottmann Distribution du film : Ecriture Eric Minh Cuong Castaing, Marine Relinger|Collaboration artistique Silvia Costa|Réalisation Eric Minh Cuong Castaing|Production Insolence Productions, Anne-Lise Mallard et Vincent Antonini|Interprétation Eric Minh CuongCastaing, Aloun Marchal, Silvia Costa, les enfants du centre Saint-Thys (Myriam Abdallah Ikram, Sarah Amani Bels, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali Gonul, Lilian Meconi, Océane Sanchez, Lucie Satti), les danseurs du BNM (Béatrice Cardone, Carlos Diez Moreno, Florine Pegeat Toquet, Maria Ribas, Aya Sati) et BNM Next (Mahélys Beautes, Emma Le Masson, Mitsuro Ito, Nbajibe Said, Maria Azna Soler, Ludovico Tambara|Direction photographique Marc Da Cunha Lopes|Scénographie Silvia Costa|Création technologique Oculus / first personal view camera Thomas Peyruse|Montage François Duverger|Premier assistanat à la réalisation Mathilde Supe|Musique originale Alexandre Bouvier|Postproduction VFX Alexandre Bouvier, Gaston Marcotti - studio Bizarroid|Assistanat chorégraphique des enfants pour la capture de mouvement Gaétan Brun Picard Coproduction et soutien : Audi Talents 2017, Festival de Marseille, Ballet National de Marseille, Ministère de la Culture DGCA Délégation à la Danse, Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, CNC-CVS, DICRéAM, Tanzhaus NRW Düsseldorf, Ville de Marseille, Festival Parallèle. Avec le concours de : L’Institut d’Éducation Motrice Saint-Thys à Marseille.
Remerciements : les enfants du centre d’éducation motrice Saint-Thys à Marseille, leurs parents et accompagnateurs, Emio Greco, Pieter C.Scholten, Jan Goossens, Julie Moreira Miguel, Bruno Le Baillif, Gaël Charbau, Laurent Vinauger, Aurélien Guillois, Emeline Villard, Lou Colombani, Gaëlle Massicot Bitty, Caroline Dumont, Emilie Gillot, Anne-Sophie Turion, Patrick Padovani, Eva Cecci - Sophie Craipeau – Sandra Guitton-Philippe – Colette Limouzin – Sandrine Pagni – Charlotte Rogeaux – Eric Roman – Emilie Se – Toorralva Martinez Marta –Noelia Torres – Wisniewska Carolina, Richard Sarfati et Carole Soler – Patrick Contois –Blanche Feugier – le Blé de l’Espérance et la Fondation La Bonne Jeanne

 

View Event →
L'Âge d'or, Festival de Marseille, FRAC-PACA
Jul
4
1:00 PM13:00

L'Âge d'or, Festival de Marseille, FRAC-PACA

« Travailler avec les enfants, c’est commencer par s’éloigner de la notion de représentation
au profit d’une pure présence. Importer le réel. Le voir bouger. Tenter de mettre en place les
conditions nécessaires pour que ce qu’ils sont puisse apparaître. Ce qu’ils sont et ce qu’ils
transportent, presque malgré eux : une présence mais aussi un présent. »


Diptyque composé d’un film et d’une performance, L’Âge d’Or est un parcours proposant
différents points de vue liés à une réalité spécifique : une expérimentation chorégraphique
rassemblant des enfants atteints de troubles moteurs et des danseurs, qui associe
technicités corporelles et nouvelles technologies.
Le film, d’abord, capture l’émotion des enfants engagés dans une danse commune, en infinie
négociation avec leurs corps insoumis à la représentation, puis au sein d’un dispositif inspiré
de la « réalité virtuelle », où ces derniers sont dotés de lunettes leur permettant de voir en
temps réel ce que voient les danseurs. Exaltant les particularités physiques et sensibles,
envisageant l’image cinéma sous le prisme de l’esthétique vibrante des corps en
mouvement, le court-métrage d’Eric Minh Cuong Castaing dérive du genre documentaire à
celui d’une fiction inspirée par cette rencontre. Plus qu’un témoignage, le film restitue ces
mois d’intervention du danseur-chorégraphe au sein d’un institut médicospécialisé, tout en
s’affirmant comme une œuvre autonome et poétique.
La performance, ensuite, présente une improvisation chorégraphique dans l’espace de
monstration, cette fois sans le filtre de l’image cinéma, sans le découpage temporel du
montage : le public peut ainsi circuler face à la beauté brute de la danse proposée par les
enfants et les danseurs.
Associant deux formats, deux rapports à un même dispositif expérimental, l’Âge d’or est un
parcours à la recherche d’une danse commune et spécifique, ouvrant par l’expérimentation un lieu d’empathie qui déplace et fait vaciller nos présupposés. Au-delà des normes, un nouvel âge d’or.
Making Off du film « L’Âge d’Or » (Réalisation : Audi Talents Awards) :
https://vimeo.com/281805034

Création 2018 | Distribution de la performance : Conception Eric Minh Cuong
Castaing|Chorégraphie Aloun Marchal, Eric Minh Cuong Castaing |Interprétation Eric Minh
Cuong Castaing, Aloun Marchal, Jeanne Colin, Nans Pierson avec les enfants du centre Saint-
Thys, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali
Gonul|Dramaturgie Marine Relinger|Production Shonen, Juliette Raffier|Administration
Maxime Kottmann
Distribution du film : Ecriture Eric Minh Cuong Castaing, Marine Relinger|Collaboration
artistique Silvia Costa|Réalisation Eric Minh Cuong Castaing|Production Insolence
Productions, Anne-Lise Mallard et Vincent Antonini|Interprétation Eric Minh Cuong
Castaing, Aloun Marchal, Silvia Costa, les enfants du centre Saint-Thys (Myriam Abdallah
Ikram, Sarah Amani Bels, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali
Gonul, Lilian Meconi, Océane Sanchez, Lucie Satti), les danseurs du BNM (Béatrice Cardone,
Carlos Diez Moreno, Florine Pegeat Toquet, Maria Ribas, Aya Sati) et BNM Next (Mahélys
Beautes, Emma Le Masson, Mitsuro Ito, Nbajibe Said, Maria Azna Soler, Ludovico
Tambara|Direction photographique Marc Da Cunha Lopes|Scénographie Silvia
Costa|Création technologique Oculus / first personal view camera Thomas
Peyruse|Montage François Duverger|Premier assistanat à la réalisation Mathilde
Supe|Musique originale Alexandre Bouvier|Postproduction VFX Alexandre Bouvier, Gaston
Marcotti - studio Bizarroid|Assistanat chorégraphique des enfants pour la capture de
mouvement Gaétan Brun Picard


Coproduction et soutien : Audi Talents 2017, Festival de Marseille, Ballet National de
Marseille, Ministère de la Culture DGCA Délégation à la Danse, Conseil Régional Provence-
Alpes-Côte d’Azur, CNC-CVS, DICRéAM, Tanzhaus NRW Düsseldorf, Ville de Marseille,
Festival Parallèle. Avec le concours de : L’Institut d’Éducation Motrice Saint-Thys à Marseille.
Remerciements : les enfants du centre d’éducation motrice Saint-Thys à Marseille, leurs
parents et accompagnateurs, Emio Greco, Pieter C.Scholten, Jan Goossens, Julie Moreira
Miguel, Bruno Le Baillif, Gaël Charbau, Laurent Vinauger, Aurélien Guillois, Emeline Villard,
Lou Colombani, Gaëlle Massicot Bitty, Caroline Dumont, Emilie Gillot, Anne-Sophie Turion,
Patrick Padovani, Eva Cecci - Sophie Craipeau – Sandra Guitton-Philippe – Colette Limouzin –
Sandrine Pagni – Charlotte Rogeaux – Eric Roman – Emilie Se – Toorralva Martinez Marta –
Noelia Torres – Wisniewska Carolina, Richard Sarfati et Carole Soler – Patrick Contois –
Blanche Feugier – le Blé de l’Espérance et la Fondation La Bonne Jeanne

 

View Event →
L'Âge d'or, Chroniques Parallèles-AudiTalents, Palais de Tokyo
Jun
21
to Jul 14

L'Âge d'or, Chroniques Parallèles-AudiTalents, Palais de Tokyo

« Travailler avec les enfants, c’est commencer par s’éloigner de la notion de représentation
au profit d’une pure présence. Importer le réel. Le voir bouger. Tenter de mettre en place les
conditions nécessaires pour que ce qu’ils sont puisse apparaître. Ce qu’ils sont et ce qu’ils
transportent, presque malgré eux : une présence mais aussi un présent. »


Diptyque composé d’un film et d’une performance, L’Âge d’Or est un parcours proposant
différents points de vue liés à une réalité spécifique : une expérimentation chorégraphique
rassemblant des enfants atteints de troubles moteurs et des danseurs, qui associe
technicités corporelles et nouvelles technologies.
Le film, d’abord, capture l’émotion des enfants engagés dans une danse commune, en infinie
négociation avec leurs corps insoumis à la représentation, puis au sein d’un dispositif inspiré
de la « réalité virtuelle », où ces derniers sont dotés de lunettes leur permettant de voir en
temps réel ce que voient les danseurs. Exaltant les particularités physiques et sensibles,
envisageant l’image cinéma sous le prisme de l’esthétique vibrante des corps en
mouvement, le court-métrage d’Eric Minh Cuong Castaing dérive du genre documentaire à
celui d’une fiction inspirée par cette rencontre. Plus qu’un témoignage, le film restitue ces
mois d’intervention du danseur-chorégraphe au sein d’un institut médicospécialisé, tout en
s’affirmant comme une œuvre autonome et poétique.
La performance, ensuite, présente une improvisation chorégraphique dans l’espace de
monstration, cette fois sans le filtre de l’image cinéma, sans le découpage temporel du
montage : le public peut ainsi circuler face à la beauté brute de la danse proposée par les
enfants et les danseurs.
Associant deux formats, deux rapports à un même dispositif expérimental, l’Âge d’or est un
parcours à la recherche d’une danse commune et spécifique, ouvrant par l’expérimentation un lieu d’empathie qui déplace et fait vaciller nos présupposés. Au-delà des normes, un nouvel âge d’or.
Making Off du film « L’Âge d’Or » (Réalisation : Audi Talents Awards) :
https://vimeo.com/281805034

Création 2018 | Distribution de la performance : Conception Eric Minh Cuong
Castaing|Chorégraphie Aloun Marchal, Eric Minh Cuong Castaing |Interprétation Eric Minh
Cuong Castaing, Aloun Marchal, Jeanne Colin, Nans Pierson avec les enfants du centre Saint-
Thys, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali
Gonul|Dramaturgie Marine Relinger|Production Shonen, Juliette Raffier|Administration
Maxime Kottmann
Distribution du film : Ecriture Eric Minh Cuong Castaing, Marine Relinger|Collaboration
artistique Silvia Costa|Réalisation Eric Minh Cuong Castaing|Production Insolence
Productions, Anne-Lise Mallard et Vincent Antonini|Interprétation Eric Minh Cuong
Castaing, Aloun Marchal, Silvia Costa, les enfants du centre Saint-Thys (Myriam Abdallah
Ikram, Sarah Amani Bels, Maëlle Cavin, Sarah Curel, Yannis Ferchichi, Lea Genovese, Seyit Ali
Gonul, Lilian Meconi, Océane Sanchez, Lucie Satti), les danseurs du BNM (Béatrice Cardone,
Carlos Diez Moreno, Florine Pegeat Toquet, Maria Ribas, Aya Sati) et BNM Next (Mahélys
Beautes, Emma Le Masson, Mitsuro Ito, Nbajibe Said, Maria Azna Soler, Ludovico
Tambara|Direction photographique Marc Da Cunha Lopes|Scénographie Silvia
Costa|Création technologique Oculus / first personal view camera Thomas
Peyruse|Montage François Duverger|Premier assistanat à la réalisation Mathilde
Supe|Musique originale Alexandre Bouvier|Postproduction VFX Alexandre Bouvier, Gaston
Marcotti - studio Bizarroid|Assistanat chorégraphique des enfants pour la capture de
mouvement Gaétan Brun Picard


Coproduction et soutien : Audi Talents 2017, Festival de Marseille, Ballet National de
Marseille, Ministère de la Culture DGCA Délégation à la Danse, Conseil Régional Provence-
Alpes-Côte d’Azur, CNC-CVS, DICRéAM, Tanzhaus NRW Düsseldorf, Ville de Marseille,
Festival Parallèle. Avec le concours de : L’Institut d’Éducation Motrice Saint-Thys à Marseille.
Remerciements : les enfants du centre d’éducation motrice Saint-Thys à Marseille, leurs
parents et accompagnateurs, Emio Greco, Pieter C.Scholten, Jan Goossens, Julie Moreira
Miguel, Bruno Le Baillif, Gaël Charbau, Laurent Vinauger, Aurélien Guillois, Emeline Villard,
Lou Colombani, Gaëlle Massicot Bitty, Caroline Dumont, Emilie Gillot, Anne-Sophie Turion,
Patrick Padovani, Eva Cecci - Sophie Craipeau – Sandra Guitton-Philippe – Colette Limouzin –
Sandrine Pagni – Charlotte Rogeaux – Eric Roman – Emilie Se – Toorralva Martinez Marta –
Noelia Torres – Wisniewska Carolina, Richard Sarfati et Carole Soler – Patrick Contois –
Blanche Feugier – le Blé de l’Espérance et la Fondation La Bonne Jeanne

https://www.palaisdetokyo.com/fr/evenement/chroniques-paralleles

View Event →
School of moon -performance on Timisoara Performing Arts Festival (Roumania)
Apr
5
8:30 PM20:30

School of moon -performance on Timisoara Performing Arts Festival (Roumania)

 

À quoi ressemblerait la vision idéale de l’enfance du futur ?

Serait-ce un enfant qui court librement en apesanteur sur la lune, un robot naissant au milieu de jeunes danseuses de ballet, une cour de récréation hors-contrôle ?

School of Moon est une quête d’amour, du robot vers l’homme, de la possible transformation du non humain vers l’humain.

À travers les yeux frais d’un robot nouveau-né, School of Moon traverse des révolutions de civilisations successives, des peuples d’enfants danseurs, architectes et créateurs de beauté. De ces micro-mondes technologiques, comme dessinés par le tracé tranchant d’un laser de laboratoire, semblent émerger d’obscures mythologies aux logiques aussi fortes qu’impénétrables.

Grandissant, le robot-enfant rêve d’apprendre de l’humain esthète et créateur la possibilité de ressentir l’autre, de faire de l’art un geste pur tendu vers le cosmos, il cherche cette éternelle preuve d’amour. 

https://vimeo.com/150567383

https://www.facebook.com/ccgtm.ro/photos/?tab=album&album_id=811848915594672

View Event →
Lesson of Moon, Festival Parallèle , FRAC PACA
Feb
3
3:30 PM15:30

Lesson of Moon, Festival Parallèle , FRAC PACA

Durée 13 min

Performance à 15H30 et 17h30

Interprétation Lorena Jouven & le roboticien Thomas Peyruse | Conception Eric Minh Cuong Castaing | Dramaturgie Marine Relinger | Remerciements Cristiane et Olivier Jouven, les parents de Lorena, l’Ecole Nationale Supérieure de Danse de Marseille, Emio Greco et Pieter C. Scholten | En partenariat avec L’Inria de Bordeaux - équipe Flowers plateforme robotique Poppy

Eric Minh Cuong Castaing crée un espace hors du temps sur lequel s’engagent une jeune danseuse de ballet et un petit robot, pour une chorégraphie ritualisée. Par la projection de l’humain sur la machine, la performance interroge la spécificité de l’homme et plus largement notre rapport à une communauté humaine qui crée ces robots, les accueille et les transforme. En amplifiant les rapports entre les êtres humains par la technologie, le chorégraphe propose une nouvelle structure de perception entre des corps connus et des corps fantasmés du futur.

  Lesson of Moon est une déclinaison du spectacle School of MoonAvec le soutien du Ballet National de Marseille (artiste associé 2016-2018), de l’Ecole Nationale de Danse de Marseille et du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme à Paris. En partenariat Art/Science avec L’INRIA de Bordeaux-section robotique Florwer et la plateforme robotique Poppy.

Lesson of Moon sera aussi présenté au Frac le samedi 3/02 — 15h30 et 17h30. 
Prolongez votre découverte du travail d'Eric Minh Cuong Castaing, avec L'Âge d'or (film - performance) présenté au Frac le samedi 3/02 à 14h30 et 16h30.

+ d'infos ici

En coréalisation avec le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur
En partenariat avec Fotokino

Tarifs
À Fotokino — Prix libre min 1 €
Au Frac — Plein tarif 5 € | Tarif réduit 2.5 € (billet expositions + Lesson of Moon uniquement)

https://www.plateformeparallele.com/festival-parallele/program/lesson-of-moon

 

View Event →
L'Âge d'or, Festival Parallèle , FRAC PACA, sortie de résidence
Feb
3
2:30 PM14:30

L'Âge d'or, Festival Parallèle , FRAC PACA, sortie de résidence

ÉTAPE DE TRAVAIL - PREMIÈRES RECHERCHES

Durée 40 min

2 présentations à 14h30 puis 16h30

Conception, chorégraphie et réalisation Eric Minh Cuong Castaing | Interprètes Eric Minh Cuong Castaing, Jeanne Colin, Nitsan Margaliot, avec des enfants du centre Saint-Thys | Chef Opérateur Marc Da Cunha Lopes | Dramaturgie Marine Relinger | Scénographie Silvia Costa | Création technologique Oculus / first personal view camera Thomas Peyruse | Montage François Duverger | Musique originale Alexandre Bouvier | Préparation chorégraphique des enfants Gaétan Brun Picard | Équipe médicale et thérapeutiqueInstitut d’éducation motrice Saint-Thys, Véronique Lasina, Stéphanie Re, Sophie Craipeau, Marion Gironi, Christine Laugier, Mélina Duret, Laure Estratat, Muriel Ferrero

L’Âge d’or est un projet cinématographique et performatif, une rencontre entre des enfants en situation de handicap moteur et des danseurs. Le dispositif propose, pour chacun, un déplacement des perceptions du réel. Grâce à des lunettes de réalité virtuelle leur permettant de voir ce que voient les danseurs et à des portés les emmenant dans des mouvements inhabituels, les enfants explorent de nouvelles perceptions et sensations. On glisse progressivement de l’image documentaire à la fiction, induite par l’empathie de la rencontre. La technologie est ici prolongement du corps et de ses perceptions. Sans chercher à créer des modes de ressentir uniques, le projet s’attache à créer les conditions d’un partage du sensible.

Dans un second temps, une performance vient prolonger le projet. Le spectateur circule alors au contact des enfants et des danseurs sans le filtre de l’image cinématographique et s’inscrit à son tour dans la rencontre.

Production de la performance SHONEN | Production du film Insolence | Productions / Coproductions Prix AUDI Talents 2017, Festival de Marseille, Ballet National de Marseille | Avec le soutien du Conseil Régional PACA Aide au court-métrage de fiction, du Ministère de la Culture DGCA Délégation à la danse, et de l’Institut d’éducation motrice Saint-Thys à Marseille | Remerciements Julie Moreira-Miguel, Mme Colette Limouzin, directrice du centre Saint-Thys, Sandra Guitton-Philippe, Nihel Dahmani, Sandrine Pagni, Emio Greco et Pieter C. Scholten, Jan Goossens, Christian Sanchez, Simon Pasieka, Caroline Dumont, Emilie Gillot, Mathilde Supe, Anne-Lise Mallard, David Daurier, Matthieu Doucet, Gaël Charbaud.

En coréalisation avec le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur 

Remerciements au Centre Saint-Thys

Programme détaillé de l'après-midi au Frac

14h30 – L’Âge d’or
15h30 – Lesson of Moon |Performance–

16h30 – L’Âge d’or
17h30 – Lesson of Moon |Performance

 
Tarif plein 8 € | Tarif réduit : 5€ (billet expositions + performances)
Tarif plein : 5 € | Tarif réduit : 2.5 € (billet expositions + Lesson of Moon uniquement)

Réservation auprès du Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur
Par téléphone - 04.91.91.27.55 - du mardi au samedi de 11h à 18h et le dimanche de 14h à 18h
Par mail reservation@fracpaca.org

http://shonen.info/

 

 

View Event →
Lesson of Moon, Festival Parallèle , Fotokino
Jan
31
5:00 PM17:00

Lesson of Moon, Festival Parallèle , Fotokino

Durée 13 min

Interprétation Lorena Jouven & le roboticien Thomas Peyruse | Conception Eric Minh Cuong Castaing | Dramaturgie Marine Relinger | Remerciements Cristiane et Olivier Jouven, les parents de Lorena, l’Ecole Nationale Supérieure de Danse de Marseille, Emio Greco et Pieter C. Scholten | En partenariat avec L’Inria de Bordeaux - équipe Flowers plateforme robotique Poppy

Eric Minh Cuong Castaing crée un espace hors du temps sur lequel s’engagent une jeune danseuse de ballet et un petit robot, pour une chorégraphie ritualisée. Par la projection de l’humain sur la machine, la performance interroge la spécificité de l’homme et plus largement notre rapport à une communauté humaine qui crée ces robots, les accueille et les transforme. En amplifiant les rapports entre les êtres humains par la technologie, le chorégraphe propose une nouvelle structure de perception entre des corps connus et des corps fantasmés du futur.

  Lesson of Moon est une déclinaison du spectacle School of MoonAvec le soutien du Ballet National de Marseille (artiste associé 2016-2018), de l’Ecole Nationale de Danse de Marseille et du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme à Paris. En partenariat Art/Science avec L’INRIA de Bordeaux-section robotique Florwer et la plateforme robotique Poppy.

Lesson of Moon sera aussi présenté au Frac le samedi 3/02 — 15h30 et 17h30. 
Prolongez votre découverte du travail d'Eric Minh Cuong Castaing, avec L'Âge d'or (film - performance) présenté au Frac le samedi 3/02 à 14h30 et 16h30.

+ d'infos ici

En coréalisation avec le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur
En partenariat avec Fotokino

Tarifs
À Fotokino — Prix libre min 1 €
Au Frac — Plein tarif 5 € | Tarif réduit 2.5 € (billet expositions + Lesson of Moon uniquement)

https://www.plateformeparallele.com/festival-parallele/program/lesson-of-moon

 

View Event →
Kid Birds for camera / festival MOVE au Centre Pompidou
Jun
11
to Jul 5

Kid Birds for camera / festival MOVE au Centre Pompidou

17h30    Diffusion de Kid Birds for Camera, Eric Minh Cuong Castaing, David Daurier, (2015, 30’)

 puis rencontre avec David Daurier, réalisateur et Eric Minh Cuong Castaing, chorégraphe Suivie de la projection de Merce Cunningham, Beach Birds for Camera (1992, 28’)

 

Coproduction Shonen -Cdc de Toulouse


Avec des collégiens primo-arrivants de l’école Bénezet (Toulouse). Commande du CDC Toulouse.
L’ensemble du projet a reçu le 1er prix de l’Audace artistique et culturelle du ministère de l’éducation, de la culture et de la communication.

Hommage à Merce Cunningham et son oeuvre Beach Birds For Camera (1993), des enfants réinterprètent la gestuelle du maître. Ce travail de résidence-mission a donné lieu à une déclinaison d’objets artistiques, co-réalisés par le chorégraphe Eric MCC et le réalisateur David Daurier : un court métrage (Kid Birds For Camera) où cette nuée d’enfants composent dans leur environnement quotidien avant avant que leur image ne se disperse en particules ; et une installation holographique, expérience de rematérialisation des corps filmés (technologie motion capture Rgbdtoolkit). 

http://shonen.info/kidbirds-instal/

View Event →
Performance Lesson of moon lors de l'exposition Golem au Musée d'art et d'histoire du judaisme
Jun
10
2:00 PM14:00

Performance Lesson of moon lors de l'exposition Golem au Musée d'art et d'histoire du judaisme

  • Hôtel de Saint-Aignan, 71 Rue du Temple, 75003 Paris (map)
  • Google Calendar ICS

Performance entre des robots et une enfant danseuse  / à 14h, 15h puis 16h, le 29 avril / 27 mai et le 10 juin 2017

Ces interactions entre êtres humains et robots dans la société fournissent à cet égard un matériau fascinant pour les artistes qui peuvent s’en emparer pour interroger la spécificité de l’homme, son rapport à la représentation de soi ou à l’anthropomorphisme – cette capacité à projeter des caractéristiques humaines à d'autres entités, comme des dieux ou, au XXIe siècle, des robots. Le chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing (né en 1979) propose, pour le musée, une déclinaison de son ballet School of Moon (2016) qui met en scène des enfants et des robots humanoïdes. Dans les salles d’exposition, une jeune danseuse de ballet et un petit robot s’engageront dans un processus de mimésis empathique questionnant notre perception de l’humain et du non humain. Face aux œuvres, le duo composera des « tableaux vivants » inspirés d’icones de la peinture religieuse, dans une chorégraphie ritualisée où se glisseront des gestes contemporains, comme ceux que les digital natives exécutent sur leurs tablettes tactiles. Evoquant une mystique du corps fusionné à ses représentations passées et actuelles, le spectacle interroge notre rapport à une nouvelle communauté humaine, en présence des robots que cette dernière engendre et accueille en son sein, et qui la transforment.

View Event →
Performance Lesson of moon lors de l'exposition Golem au Musée d'art et d'histoire du judaisme
May
27
2:00 PM14:00

Performance Lesson of moon lors de l'exposition Golem au Musée d'art et d'histoire du judaisme

  • Musée d'art et d'histoire du judaisme (map)
  • Google Calendar ICS

Performance entre des robots et une enfant danseuse  / à 14h, 15h puis 16h, le 29 avril / 27 mai et le 10 juin 2017

Ces interactions entre êtres humains et robots dans la société fournissent à cet égard un matériau fascinant pour les artistes qui peuvent s’en emparer pour interroger la spécificité de l’homme, son rapport à la représentation de soi ou à l’anthropomorphisme – cette capacité à projeter des caractéristiques humaines à d'autres entités, comme des dieux ou, au XXIe siècle, des robots. Le chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing (né en 1979) propose, pour le musée, une déclinaison de son ballet School of Moon (2016) qui met en scène des enfants et des robots humanoïdes. Dans les salles d’exposition, une jeune danseuse de ballet et un petit robot s’engageront dans un processus de mimésis empathique questionnant notre perception de l’humain et du non humain. Face aux œuvres, le duo composera des « tableaux vivants » inspirés d’icones de la peinture religieuse, dans une chorégraphie ritualisée où se glisseront des gestes contemporains, comme ceux que les digital natives exécutent sur leurs tablettes tactiles. Evoquant une mystique du corps fusionné à ses représentations passées et actuelles, le spectacle interroge notre rapport à une nouvelle communauté humaine, en présence des robots que cette dernière engendre et accueille en son sein, et qui la transforment.

View Event →
Performance Lesson of moon lors de l'exposition Golem au Musée d'art et d'histoire du judaisme
Apr
29
2:00 PM14:00

Performance Lesson of moon lors de l'exposition Golem au Musée d'art et d'histoire du judaisme

Performance entre des robots et une enfant danseuse  / à 14h, 15h puis 16h, le 29 avril / 27 mai et le 10 juin 2017

Ces interactions entre êtres humains et robots dans la société fournissent à cet égard un matériau fascinant pour les artistes qui peuvent s’en emparer pour interroger la spécificité de l’homme, son rapport à la représentation de soi ou à l’anthropomorphisme – cette capacité à projeter des caractéristiques humaines à d'autres entités, comme des dieux ou, au XXIe siècle, des robots. Le chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing (né en 1979) propose, pour le musée, une déclinaison de son ballet School of Moon (2016) qui met en scène des enfants et des robots humanoïdes. Dans les salles d’exposition, une jeune danseuse de ballet et un petit robot s’engageront dans un processus de mimésis empathique questionnant notre perception de l’humain et du non humain. Face aux œuvres, le duo composera des « tableaux vivants » inspirés d’icones de la peinture religieuse, dans une chorégraphie ritualisée où se glisseront des gestes contemporains, comme ceux que les digital natives exécutent sur leurs tablettes tactiles. Evoquant une mystique du corps fusionné à ses représentations passées et actuelles, le spectacle interroge notre rapport à une nouvelle communauté humaine, en présence des robots que cette dernière engendre et accueille en son sein, et qui la transforment.

View Event →
Installation Kid Birds à la Mac de Creteil en partenariat avec l'Opéra de Paris
Mar
22
to Mar 26

Installation Kid Birds à la Mac de Creteil en partenariat avec l'Opéra de Paris

  • Maison des arts et de la culture de Créteil (map)
  • Google Calendar ICS

Coproduction Shonen , Opéra de Paris, Dicream aide à la maquette, Cdc de Toulouse
Hommage à Merce Cunningham et son oeuvre Beach Birds For Camera (1993), des enfants réinterprètent la gestuelle du maître. Ce travail de résidence-mission a donné lieu à une déclinaison d’objets artistiques, co-réalisés par le chorégraphe Eric MCC et le réalisateur David Daurier : une installation holographique, où cette nuée d’enfants composent dans leur environnement quotidien  avant que leur image ne se disperse en particules  
L’ensemble du projet a reçu le 1er prix de l’Audace artistique et culturelle du ministère de l’éducation, de la culture et de la communication.

http://shonen.info/kidbirds-instal/

View Event →
School of Moon -Installation vivante Pôle culturel Evasion à Ambarès-et-Lagrave en partenariat avec le Cuvier CDC d’Aquitaine
Feb
3
6:00 PM18:00

School of Moon -Installation vivante Pôle culturel Evasion à Ambarès-et-Lagrave en partenariat avec le Cuvier CDC d’Aquitaine

À quoi ressemblerait la vision idéale de l’enfance du futur ?

Serait-ce un enfant qui court librement en apesanteur sur la lune, un robot naissant au milieu de jeunes danseuses de ballet, une cour de récréation hors-contrôle ?

School of Moon est une quête d’amour, du robot vers l’homme, de la possible transformation du non humain vers l’humain.

À travers les yeux frais d’un robot nouveau-né, School of Moon traverse des révolutions de civilisations successives, des peuples d’enfants danseurs, architectes et créateurs de beauté. De ces micro-mondes technologiques, comme dessinés par le tracé tranchant d’un laser de laboratoire, semblent émerger d’obscures mythologies aux logiques aussi fortes qu’impénétrables.

Grandissant, le robot-enfant rêve d’apprendre de l’humain esthète et créateur la possibilité de ressentir l’autre, de faire de l’art un geste pur tendu vers le cosmos, il cherche cette éternelle preuve d’amour. 

https://vimeo.com/150567383

https://www.facebook.com/ccgtm.ro/photos/?tab=album&album_id=811848915594672

 

View Event →
Table ronde danse & transmédia : "I LOVE Transmédia" à la Gaité Lyrique
Sep
30
2:45 PM14:45

Table ronde danse & transmédia : "I LOVE Transmédia" à la Gaité Lyrique

DANSE CONNECTÉE, DANSE TRANSMEDIA

Table Ronde

À l’occasion de la 17ème Biennale de la Danse, I LOVE TRANSMEDIA et la Maison de la Danse de Lyon s’associent le temps de deux jours de débats et de découvertes, l’une à Lyon le 24 septembre, l’autre à Paris le 30. Les professionnels participants, issus du monde de la danse, de l’audiovisuel et du numérique profiteront de cette occasion pour imaginer la création chorégraphique de demain.

En partenariat avec la Maison de la Danse de Lyon

Avec Gilles Jobin (chorégraphe), Eric Minh Cuong Castaing (chorégraphe), Michel Reilhac (Mélange), Arthur Harel (collectif La Horde), Balthazar Auxietre (Innerspace)
Animée par Maxime Fleuriot (Maison de la Danse de Lyon)

14:45 — 16:15

Lieu | Plateau Média

Entrée libre dans la limite des places disponibles

http://ilovetransmedia.fr/programme/slug-efdbde52f00a61d89524d3ff3eac7c13

View Event →
Conference danse connectée - Biennale de Lyon
Sep
24
10:00 AM10:00

Conference danse connectée - Biennale de Lyon

  • UGC Ciné Cité Confluence Pôle de loisirs et de commerce (map)
  • Google Calendar ICS

Table ronde avec Eric Minh Cuong Castaing, Pierre Giner, collectif la horde, Arkadi Zaides

On parle aujourd’hui de « transmédia » pour décrire de nouvelles formes de narration audiovisuelles qui se déclinent sur plusieurs supports (smartphone, environnement urbain, salle de spectacles…). Une journée de débats et d’expériences interactives pour plonger au coeur des hybridations qui allient le numérique et la danse. 

http://www.biennaledeladanse.com/pratique/calendrier/date/24092016.html

View Event →
May
21
to May 24

School of moon -représentations Tanzhaus de Dusseldorf

À quoi ressemblerait la vision idéale de l’enfance du futur ?

Serait-ce un enfant qui court librement en apesanteur sur la lune, un robot naissant au milieu de jeunes danseuses de ballet, une cour de récréation hors-contrôle ?

School of Moon est une quête d’amour, du robot vers l’homme, de la possible transformation du non humain vers l’humain.

À travers les yeux frais d’un robot nouveau-né, School of Moon traverse des révolutions de civilisations successives, des peuples d’enfants danseurs, architectes et créateurs de beauté. De ces micro-mondes technologiques, comme dessinés par le tracé tranchant d’un laser de laboratoire, semblent émerger d’obscures mythologies aux logiques aussi fortes qu’impénétrables.

Grandissant, le robot-enfant rêve d’apprendre de l’humain esthète et créateur la possibilité de ressentir l’autre, de faire de l’art un geste pur tendu vers le cosmos, il cherche cette éternelle preuve d’amour. 

View Event →
Apr
16
5:00 PM17:00

School of moon -représentation cdc de Toulouse/ Théâtre des Mazades

Sur scène, une communauté troublante mêlant corps enfantins et corps robotiques questionne notre perception de l’humain et sa représentation, des premières peintures rupestres au robot humanoïde, en passant par l’écorché de Vinci, les pietà de Michel-Ange ou le corps de ballet. Trois ères inspirées des tableaux vivants déploient cette double dramaturgie d’une communauté compassionnelle et de son image, interrogeant l’empathie du spectateur.

Alors que l’évolution technique et technologique a accompagné la conscientisation de nous même et de notre humanité, les enfants et les robots dansent et évoquent ce geste créateur : représenter l’homme.

School of Moon est né de la rencontre entre Eric MCC et le roboticien Thomas Peyruse, qui travaille avec la plate- forme robotique Poppy du laboratoire INRIA de Bordeaux (équipe Flowers), qui mène avec passion depuis des an- nées des recherches sur les robots humanoïdes et le développement de leurs capacités d’imitation et génération du mouvement humain.

School of Moon est par ailleurs le troisième volet d’une série d’œuvres faisant appel à des enfants, suite à la pièce chorégraphique lil’dragon (2011) et au court-métrage et à l’installation Kid Birds, faisant référence au travail de Merce Cunningham (2014).
Le chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing questionne les représentations et les perceptions du corps à l’heure des
nouvelles technologies, interrogeant des notions duales telles le réel et la fiction, l’artificiel et le naturel / l’organique. 


View Event →